Franck Gintrand

Publié le :

  • 15 juillet 2019

Définition : engager un changement radical ou important réalisé en vue d’une amélioration. Ethym. du latin reformare, reconstituer, former à nouveau

Ce qu’il faut savoir. Symbolisant le courage ou la trahison, toute réforme ne présente pas le même niveau de risque pour l’exécutif. Niveau 1 : la réforme de société qui bénéficie a priori du soutien de la majorité. Niveau 2 : la réforme institutionnelle à laquelle s’opposent uniquement les élus et fonctionnaires concernés. Niveau 3 : la réforme catégorielle qui, en voulant s’attaquer à des avantages acquis, provoque une levée de boucliers des fonctionnaires concernés. Niveau 4 : la réforme fiscale, proprement explosive puisqu’elle concerne tout le monde.

Voir aussi : degré d’acceptabilité, Expert

Les réformes les plus contestées et les mieux acceptées : à compléter

Citations : « J’avais lu Les Employés de Balzac et j’y avais appris que, si la réforme était connaturelle à l’Etat, si elle était son activité la plus ordinaire, la pire façon de mener une carrière administrative était de prétendre qu’il existait une administration idéale. », Aurélien Bellanger, La France –

Revenir à la rubrique :