Franck Gintrand

Publié le :

  • 11 avril 2018

Définition : néologisme plutôt péjoratif désignant une catégorie socioprofessionnelle moyenne-supérieure habitant les grands centres urbains et politiquement située plutôt à gauche. Etym. Néologisme basé sur la contraction de « bourgeois-bohème ». OrigineBobos in Paradise de David Brooks publié en 2000. 

Ce qui est essentiel. Animé par l’idéal d’une société pacifiée, un bobo sommeille chez chaque membre de la classe moyenne supérieure. S’il se voit volontiers plutôt à gauche qu’à droite (où il est souvent honni), le bobo vote avant tout pour un candidat raisonnable et tolérant. En somme le BoBo est plutôt libéral tant sur le plan culturel qu’économique.

Conseil. Pour séduire cet électorat, un discours à dominante morale s’avère au final bien plus efficace que les actes. 

Voir aussi : Centrisme.                       

Citation : « Le bobo est plutôt de gauche et il est plutôt poilu de la gueule. C’est la mode musulmane ça, d’être poilu de la gueule. Comme ça, ça vous fait prendre pour un FLN. », J.-M. Le Pen

A lire

Les BobosDavid Brooks, 2000

Le bobo de droite existe-t-il?, Franck Gintrand, 2017

Mais qui sont donc les Bobos, ces « bourgeois-bohèmes » ? Franck Gintrand, 2010