Jeu de mots, Columbo : dialogues extraits

Franck Gintrand

Publié le :

  • 16 novembre 2017

Amateurisme du meurtrier

Je ne suis pas plus intelligent qu’un autre, monsieur. Mais je peux dire que vous, en revanche, vous m’avez déçu, par votre amateurisme, en laissant derrière vous des indices de toutes sortes, à la pelle : le mobile, l’opportunité. Et pour un homme de votre intelligence, monsieur, vous vous êtes empêtré jusqu’au cou dans vos mensonges. Une vraie désolation !

Des apparences trompeuses qui ne trompent pas

Mason : Vous êtes un personnage assez fascinant, lieutenant.
Columbo : Hein, vous voulez dire pour un psychologue ?
Mason : Vous vous faites passer pour un petit policier sans envergure, qui va deci delà dans la maison, qui creuse des trous dans le jardin… et qui tend ses petits pièges sans avoir l’air d’y toucher.
Columbo : Je ne fais que mon métier, M’sieur ! Et mes collègues sont sur le même modèle.

Force de Columboo

Mason : J’en conclurai que votre enfance a dû être difficile mais que vous en avez très vite évité les pièges.

Revenir à la rubrique :