Livre blanc

Franck Gintrand

Publié le :

  • 26 octobre 2017

Définition : ensemble argumenté de propositions d’action sur un sujet spécifique répondant à la commande d’une instance publique ou émanant d’une organisation syndicale à destination des pouvoirs publics. Etym. De l’anglais white paperOrigine : l’expression date des années 20 mais le concept ne trouve ses premières applications qu’après-guerre.

Aujourd’hui. Bien pratique pour différer des décisions dont personne ne conteste le principe mais dont chacun pressent que leur application donnera lieu à d’interminables affrontements. La rédaction du Livre blanc (à moins qu’il soit bleu ou vert) sera confiée à une personnalité qui n’aura pas à assumer l’application de ses idées et commandité par une autorité qui veillera à préciser qu’elle ne se sent pas lié par ses recommandations.

Voir aussi : Rapport et Comité / Commission

A lire

Leslivresblancs.fr

10 conseils pour rédiger un livre blanc efficace, Markentive.fr, 15 janvier 2015

 

Revenir à la rubrique :