Les 25 plus célèbres maisons d’architectes construites de 1940 à aujourd’hui : apogée et déclin du style international

Franck Gintrand

Publié le :

  • 6 septembre 2017

Casser la boite. Sortir d’une géométrie banalisante pour explorer de nouveaux horizons. Cette quête de F.L. Wright court à travers toute la période de l’après guerre. Jusqu’à l’épuisement et la fin du modernisme. 

Les maisons de la période :

  • X maisons sont classées au patrimoine de l’humanité :
  • X maisons se visitent :
  • X maisons sont en France…

Années 40

Maison de Finn Juhl (Dan)

Maison de Finn Juhk – Ordrupgaard, Vilvordevej 110, Charlottenlund, Danemark – Finn Juhl (1942) : Réalisée près du parc d’Ordrupgaard au nord de Copenhague, la demeure construite de plain-pied sert à l’architecte de laboratoire où il peut tester in situ le mobilier qu’il dessine. Témoignage de l’histoire du design danois, la maison, ouverte au public depuis 2008, est gérée par le musée Ordrupgaard.

telechargementSe visite. Jours et horaires sur le site du musée Ordrupgaard

Charlottenlund : Zone suburbaine située sur la côte nord de Copenhague, Charlottenlund est l’un des quartiers les plus cossus du Danemark. On peut y voir notamment le petit musée de Ordrupgaard qui peut sembler difficile à rejoindre depuis Copenhague (avec un fameux bus 388 un peu capricieux) mais le fond vaut le détour : Corot, Poussin, Gauguin (Paul et Jean), Degas, Pissaro, Manet, Guillaumin, Matisse, Boudin…

Copenhague

Copenhague : En 2008, le magazine anglais de design, Monocle, a nommé Copenhague comme la meilleure ville du design du monde. Sir Norman Foster a récemment dessiné la Maison des Éléphants au Zoo de Copenhague. L’architecte Iranien Zaha Hadid a créé le nouveau design du Musée d’Art de Ordrupgaard.

Maison Jacob (EU)

Maison Jacob – Wright – 1944-48

 Farnsworth house (EU)

Farnsworth house – 14520 River Road, Beaver, Utah – Ludwig Mies van der Rohe (1945-51) : L’architecte applique à la lettre son célèbre adage « Less is more » avec cette maison en verre aux lignes minimalistes à l’extrême. Dessinée par l’architecte en 1945 et construite en 1951 pour Edith Farnsworth, la Farnsworth House a été imaginée comme une retraite immergée dans la forêt tout près de la rivière Fox dans l’Illinois. Acquise en 2003 par le National Trust for Historic Preservation, la résidence longtemps privée est désormais ouverte au public.

telechargementSe visite. Jours et horaires sur le site de la maison

Kaufmann Desert House (EU)

Kaufman Desert House – 470 Ouest Vista Chino, Palm Springs – Neutra (1946) : conçue pour affronter le désert de Palm Spring, cette maison de verre et d’acier choisit, contrairement au Taliesin West de Wright, de contraster nettement avec son environnement. Son propriétaire, Edgar J. Kaufmann, était le premier propriétaire de « La maison sur la cascade », « The Fallingwater » construite de 1934-1937. La maison fut vendue pour la quatrième fois en 2008 pour 15 millions de dollars.En savoir +

Palm Springs

Palm Springs : A deux heures de voiture à l’est de Los Angeles, la proprette Palm Springs déroule ses larges avenues rectilignes au milieu du désert. Une ville improbable, posée au milieu de nul part. Palm Spring renferme les plus beaux joyaux de l’architecture moderne. Aujourd’hui un ghetto riche, Palm Springs fut autrefois un ghetto de stars. Dans les années 50 et 60, le tout-Hollywood succombait à la mode de s’y faire construire de sublimes villas, signées des architectes les plus avant-gardistes de l’époque, inspirés par le Bauhaus. Désormais appelé modernisme du desert, le courant architectural en vogue à Palm Springs s’appelait alors modernisme tout court.

Eames house (EU)

eames-house-exterior-facade-gardenistaEames_House0

Eames house – 203 Chautauqua Boulevard, Pacific Palisades, Los Angeles – Ray et Charles Eames associés au designer finlandais Eero Saarinen (1949) : fortement influencée par le minimalisme japonais, cette maison est un parfait exemple de fabrication par assemblage modulaire. Faite à l’économie, elle ressemble à une sorte de hangar en préfabriqué, clos de panneaux de couleur qui alternent avec les baies vitrées. Étude de cas no 8 du célèbre projet Case Study Houses.

telechargementSe visite. Jours et horaires sur le site de la fondation Eames

Case Study Houses

Case Study Houses : Lancé à l’initiative de John Entenza, rédacteur en chef de la revue Arts & Architecture, le Case Study House Program a pour objectif de concevoir des maisons individuelles économiques et fonctionnelles destinées à faire face au boom industriel de la Californie qui provoque l’arrivée en masse de centaines de milliers de personnes. Au total, 36 projets sont conçus entre 1945 et 1966 (34 maisons individuelles et 2 appartements). Certains ne sont finalement pas construits, d’autres subissent de significatives transformations pour s’adapter aux besoins des clients.

Maison de verre (EU)

Maison de verre – 199 Elm Street, New Canaan, Connecticut – Philip Johnson (1949) : Disciple de Mies van der Rohe, l’architecte s’est inspiré de la Farnsworth House pour réaliser cette maison en verre, lui empruntant la simplicité des lignes et la transparence afin d’abolir toute frontière entre intérieur et extérieur.

telechargementSe visite. Jours et horaires sur le site de la maison

New Canaan : Située à une heure de Grand Central Station à Manhattan, New Canaan est en outre l’une des villes les plus riches des États-Unis.

Maison tropicale (Fr)

Années 50

Bavinger House (EU)

Bavinger House, Norman, Oklahoma – 730 60th Ave., NE, Norman – Bruce Goff (1955) :  cette maison a été construite pendant cinq ans par les propriétaires Nancy et Eugene Bavinger avec l’aide de volontaires et d’étudiants en art. Considéré comme un exemple significatif de l’architecture organique, la maison a reçu le vingt-cinq ans Award de l’American Institute of Architects en 1987.

Maison des jours meilleurs (Fr)

La Maison des Jours Meilleurs de Jean Prouvé montée en 1956 près du pont Alexandre IIIMaison des jours meilleurs – Prouvé (1956) : La création de la Maison des Jours Meilleurs est née du refus de la part des pouvoirs publics de financer la construction de logements d’urgence, refus qui donnera lieu au désormais célèbre appel de l’Abbé Pierre lancé sur les ondes durant l’hiver 54. Dans la foulée, le fondateur d’Emmaüs sollicite Jean Prouvé pour concevoir un habitat de type F3, reproductible et économique, composé de deux chambres et un salon, avec cuisine et salle d’eau. Le principe structurel associe une poutre unique en tôle pliée et un noyau central en acier qui, tel un container, abrite cuisine et salle d’eau. Posés au-dessus d’un soubassement en béton, les panneaux sandwiches en bois thermoformé forment l’enveloppe, tandis que la couverture est constituée de bacs d’aluminium.

> Il est désormais possible de louer une maison Prouvé, en l’occurence le modèle conçu pour les sinistrés de Lorraine en 1944.  Réservations à partir du 1er juin 2019, +33 (0)4 42 50 50 00 ou reservations@villalacoste.com. À partir de 2500 € la nuit pour 2 personnes avec petit déjeuner.

Années 60

Maison Louis Carré (Fr)

Maison Louis Carré – 2, chemin du Saint-Sacrement, Bazoches-sur-Guyonn – Aalto (1959) : cette maison est le seul édifice de l’architecte finlandais visible en France. Il dessine également la piscine ajoutée en 1961. Conservée en l’état avec la totalité du mobilier signé Alvar Aalto, elle synthétise parfaitement sa vision d’une architecture proche de la nature, notamment par l’emploi du bois dont il fait son matériau de prédilection et qui habille l’intérieur de la maison.

telechargementSe visite. Jours et horaires sur le site de la maison

 Chemosphere (EU)

Chemosphere (ou résidence Malin) – 7776 Torreyson Drive, Los Angeles – John Lautner (1960) : Cette maison de 2200 pieds carrés se trouve au-dessus de la cime des arbres dans les collines de Hollywood juste à côté de Mulholland Drive en Californie. Conçu en 1960 par le célèbre architecte John Lautner, Chemosphere est une maison de forme octogonale qui est supporté par un 29 pieds de haut, 5 pieds de large poteau en béton et socle en béton près de 20 pieds de diamètre. Cette conception originale a permis à la maison de survivre aux tremblements de terre. La maison a été conçue pour un ingénieur du nom de Leonard Malin et sa famille qui y ont vécu jusqu’en 1972. La maison est resté vacant pendant plus de 20 ans. Au fil des ans, elle a été occasionnellement loué et utilisé pour des films mais s’est progressivement délabrée.En 1999, Benedikt Taschen, un éditeur de livres allemand, a acheté la maison et l’avait restauré.Lors de la restauration, l’Taschens ajouté des détails pour aider à réduire le coût élevé de l’entretien et d’augmenter l’efficacité de la maison – comme l’ajout de fenêtres en verre sans cadre et l’ardoise au lieu de carreaux.

 Stahl house (EU)

stahl-house-vintageIMG_0943Stahl house – Los Angeles – Koenig (1960) : Construite en 1959 dans le cadre du programme Case Study Houses, la maison est considérée comme une icône de l’architecture duxxe siècle de Los Angeles. Elle est notamment célèbre grâce à une photographie de Julius Shulman montrant 2 femmes confortablement assises dans un coin de la maison, avec, visible au travers de baies vitrées hautes du sol au plafond, une vue panoramique nocturne de la ville de Los Angeles. En 2008, la maison fait partie de la liste des dix plus remarquables maisons de Los Angeles de tous les temps établie par des experts pour le Los Angeles Times. Elle a servi de décor à de nombreux films.

Sheats Goldstein Residence

Sheats Goldstein Residence – Angelo View Drive, Los Angeles – John Lautner (1963) : La maison construite en 1963 par John Lautner, un disciple du célèbre Frank Lloyd Wrighta servi de toile de fond à de nombreux films, dont The Big Lebowski, dans lequel le héros – du genre antihéros – Jeffrey Lebowski (alias The Dude) alterne plages de fainéantise et parties de bowling. Son propriétaire, un millionnaire américain, a décidé de faire cadeau de sa villa au musée de la ville.

Maison sculpture

Maison sculpture – Genesee Mountain, Golden, Denver, Colorado, États-Unis – Charles Deaton – 1963

Années 70

Maison d’Asnières (Sui)

astudejaoublie-anieres-geneve-maison-sculpture-daniel-grataloup-5

Maison d’Asnières – Daniel Grataloup – 1972 : Cette maison a été édifiée sur le territoire de la commune suisse d’Anières, à 12 km de Genève. Bien des qualificatifs pourraient être employés pour décrire cette propriété comprenant pièce de vie avec cheminée et accès sur terrasse surélevée de 90m2, cuisine vintage au style incroyable, 4 chambres dont deux suites, le tout complété par un studio attenant. Nombreuses dépendances, piscine et tennis finissent d’en faire un lieu rare.
Mais aucune description ne sera à la hauteur de ce lieu unique, seule une visite peut permettre de s’imprégner de l’ambiance.

Villa Sayer

Villa Sayer – Glanville, France (à 9 kilomètres de Deauville) – Marcel Brauer – 1972-74 : Lové dans une pente, cet ensemble architectural « bi-nucléaire », car composé de deux maisons indépendantes, se distingue par une toiture extraordinaire : un immense voile de béton reposant seulement sur trois piliers, ce qui lui confère sa forme singulière et élancée, quasi animale. L’entrée de plain-pied distribue le vaste espace de vie entièrement ouvert et vitrée à l’exception des pièces techniques (cuisine, sanitaires…). Le mur épais perpendiculaire au bâtiment, qui fait le lien avec la maison des enfants, se prolonge dans l’entrée et adosse l’escalier qui dessert les chambres. Autres traits d’union entre les deux maisons : le bassin de nage et le patio. Le plan reste libre et fonctionnel, avec des cloisons modulables qui partitionnent à volonté l’espace de vie. Le mobilier est signé des grands noms du design comme Florence Knoll, Willy Rizzo et Breuer bien sûr. En 1992 elle a été inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques et est depuis 2005 classée Monument historique. En savoir +

Maison Casanova

Maison Casanova – Peter Hubner et Frank Huster – 1975

Palais Bulle

Palais Bulle – Antti Lovag – 1975 : Construit entre 1979 et 1984 par l’architecte Antti Lovag, boulevard de l’Esterel à Théoule-sur-Mer, le Palais Bulles, avec ses mille hublots se veut  un retour aux racines, aux habitats ancestraux : les grottes, l’habitat troglodyte… Un lieu tout art où l’expression de la beauté, la souplesse, l’harmonie et l’équilibre laissent libre cours à l’imagination.

Maison des Pierrafeu (EU)

Maison des Perrafeu – Californie – William Nicholson – 1976 : Construite par l’architecte William Nicholson en 1976, cette drôle de villa familiale située à Hillsborough, en Californie, est surnommée depuis longtemps par les touristes la « Flintstones House, « la maison des Pierrafeu », en hommage au célèbre dessin animé de Hanna-Barbera. En 2015, la maison avait été mise en vente pour le prix mirobolant de 4,8 millions de dollars (environ 4,5 millions d’euros). Cette résidence de 250 mètres carrés aux formes rondes donne sur un terrain de plus de 8 000 mètres carrés. Perchée au sommet d’une colline, la maison surplombe le lac artificiel de Crystal Springs. Si la maison évoque l’âge de pierre stylisé du dessin animé avec sa façade orange et mauve, l’intérieur dispose de tout le confort moderne. Avec ses 8 pièces et son garage aux hublots en forme d’œuf, la maison a tout pour séduire. La cuisine a été revisitée dans les années 2000 par l’architecte Eugene Tsui, connu pour son style expérimental inspiré des formes biologiques. Il n’a jamais été prouvé que cette maison ait véritablement été inspirée par le dessin animé des années 1960, mais le surnom que lui ont donné par les touristes lui collera toujours à la peau.

Années 80

Villa de Vaise – Perraudin – 1987

Années 90

Casa Gaspar

729px-10_casa_gasparCapture d’écran 2016-04-24 à 19.25.43Casa Gaspar – Alberto Campo Baeza (1991)

Maison Baggy

Maison Baggy – Croyde, Devon, Grande-Bretagne – Antony Hudson – 1994 : La maison Baggy a « contribué à renouveler l’architecture de la maison de campagne anglaise (…). L’architecte, soutenu par son client, un homme patient et sensibilisé à l’architecture, conçoit une maison spectaculaire, à laquelle il insuffle un esprit contemporain avec néanmoins des références modernistes et des touches Arts&Crafts, notamment l’extérieur blanc qui rappelle Mackintosh et Voysey. »

 

https://www.admagazine.fr/architecture/portfolio/diaporama/les-plus-belles-maisons-cultes-en-architecture/53067#les-plus-belles-maisons-cultes-en-architecture_image8

Revenir à la rubrique :