Eléments de langage (EDL)

Franck Gintrand

Publié le :

  • 4 avril 2016

Définition : Messages, formules et arguments fournis à tous les porte paroles pour éviter que la personnalité et l’opinion personnelle de chacun n’aboutisse à une gigantesque cacophonie le front médiatique. 

Ce qu’il faut savoir. Indispensables pour assurer la cohérence des prises de parole d’un même mouvement, d’une même organisation, les éléments de langage sont particulièrement travaillés dans les situations tendues ou dans les crises.

Voir aussi : Message.

Exemple d’élément de langage : « En avril 2009 tombent, par exemple, de très mauvais chiffres du chômage. 63400 demandeurs d’emploi en plus pour mars. La hausse atteint 2,7%. Eléments de langage suggérés : « C’est une hausse significative, mais légèrement inférieure à celle enregistrée en janvier et février. » Ou encore : « Cette hausse est la conséquence directe de la crise mondiale. La France résiste mieux ». », Bérengère Bonte, Dans le secret du conseil des ministres.

A lire : Les 7 éléments de langage préférés des politiques décryptés (avec le Stagirite), Vincent Bilem, Les Inrocks, 21/04/18

Revenir à la rubrique :