Politique agricole

Franck Gintrand

Publié le :

  • 26 mars 2016

Un secteur où se mêlent de façon inextricable une bonne dose d’affect, une grande part d’identité nationale, une dimension d’aménagement, un zeste de tradition, de petites et de très grandes exploitations, des relations tendues avec les industries de transformation mais aussi avec la grande distribution et les associations environnementales, des variations brutales de marchés, une diminution tendancielle des budgets consacrés à l’alimentation, une concurrence mondiale souvent féroce… En regard de tous ces paramètres, même la tâche du ministre de l’industrie semble plus évidente !

Voir aussi : Politique de l’Environnement

« Une source formidable d’emmerdement », Maurice Faure

Revenir à la rubrique :