Franck Gintrand

Publié le :

  • 23 mars 2016

Définition : mesure de privation de liberté prise à l’encontre d’un suspect lors d’une enquête judiciaire. Elle permet aux enquêteurs d’avoir le suspect à leur disposition pour pouvoir l’interroger et vérifier la véracité de ses déclarations.

Ce qu’il faut savoir. Quelques règles élémentaires : ne pas se laisser intimider ni répondre à la provocation, refuser une comparution immédiate, évitez toute déclaration qui risquerait d’impliquer quelqu’un d’autre.

Quelques exemples de gardes à vue : DSK dans dans le cadre de l’affaire du Carlton; Nicolas Sarkozy (ancien président de la république) dans le cadre de l’affaire des financements libyens de sa campagne de 2007; Eric Raoult (ancien ministre) pour violences conjugales; Robert Rochefort (ancien vice-président du Modem) pour exhibition sexuelle, Isabelle Balkany, première adjointe de Levallois-Perret dans le cadre d’une enquête judiciaire de nature financière portant sur le patrimoine de son couple…

Voir aussi : Juge, Mise en examen.

Revenir à la rubrique :