Franck Gintrand

Publié le :

  • 17 mars 2016

PQR et maires de grandes villes. La première a besoin de montrer son indépendance, les seconds de faire passer leurs informations. Autant dire que le point d’équilibre est forcément délicat à trouver. 

Voir aussi : Presse

« il ne vous a pas échappé que les journaux locaux ne nous sont pas très favorables, alors même que dans d’autres villes, ils cirent allègrement les pompes de l’équipe en place. », André-Yves Beck, directeur de la communication de la ville d’Orange cité par Jean-Baptiste Forray, Les barons

Revenir à la rubrique :