Secrétaire d’Etat, Ministre délégué

Franck Gintrand

Publié le :

  • 13 mars 2016

Définition : membre du gouvernement positionné au dernier niveau de la hiérarchie ministérielle, rattaché à un ministre ou directement sous la tutelle du Premier ministre.

Ce qu’il faut savoir. Même s’ils s’y résignent difficilement, les ministres délégués et secrétaires d’Etat sont condamnés à vivre dans l’ombre et sous la tutelle des ministres de plein exercice. La perspective d’une possible promotion aide à supporter bien des vexations et des humiliations.

Voir aussi : Ministre, Ministre d’Etat, Ministre sans portefeuille.

Citations : « Si le nombre de secrétaires d’Etat ou de ministres délégués rattachés à un ministre contribue à entretenir le symbole et le mythe de sa puissance, le revers de la médaille est qu’à peu près tous les ministres de pleine autorité vivent ces nominations annexes comme des boulets. A l’inverse, les « sous-ministres » se sentent étouffés, impuissants et, pour tout dire, inutiles. », Stéphanie von Euw, Dans les entrailles du pouvoir – « En général, un secrétaire d’Etat ça ne sert à rien. Il se met en avant, il fait de la presse, il ne règle aucun problème ou il crée des problèmes pour en régler. », Jours de pouvoir, Bruno Le Maire; « Les secrétaires d’Etat ne sont pas ministres mais ils se croient ministres. En Grande-Bretagne, ils aident leur patron. En France, ils constituent une sorte de noyau à eux, avec leur cabinet, leur attaché parlementaire. », Marceau Long cité par Bérengère Bonte.

Revenir à la rubrique :