Franck Gintrand

Publié le :

  • 8 mars 2016

La neutralité n’existe pas sinon sous la forme d’un lieu favorisant l’expression d’intérêts et d’avis contraires.

Voir aussi : Fonctionnaire

« Dans l’épreuve de l’ENA, c’est la neutralisation des points de vue qui est conçue positivement. Comme plus tard le bon haut fonctionnaire sera un responsable capable de prendre en charge des dossiers et de se livrer à la rédaction administrative sans créer la polémique, le bon candidat à l’ENA est celui qui rédige « en miroir », notamment à travers des enchainements concessifs, en évaluant les mérites respectifs de différentes idées dont aucune ne sortira victorieuse. » – Alice Krieg-Plaque, Le façonnage des élites de la République. Culture générale et haute fonction publique

Revenir à la rubrique :