Franck Gintrand

Publié le :

  • 4 mars 2016

Terme de cabinet désignant la retranscription d’un discours tel qu’il a été effectivement prononcé. Source régulière de contrariétés pour les plumes au service de politiques soucieux de s’affranchir du discours qui leur a été préparé sans en avoir le talent. 

Voir aussi : Improvisation

« Je relis le « prononcé » (…) J’y découvre une longue digression qui, sur place, m’avait échappé. Elle est consacrée à l’importance d’avoir des lieux de qualité pour les unités de soins palliatifs, car, dixit, « déjà mourir, ce n’est pas facile ». – Sous la plume. Petite exploration du pouvoir politique, Marie de Gandt  

Revenir à la rubrique :