Franck Gintrand

Publié le :

  • 26 juillet 2015

Définition : sentiment systématique d’aversion envers les Juifs en tant que peuple ou « race ». Histoire : né dans l’antiquité, institutionnalisé par le régime nazi, l’antisémitisme connait un regain dans la politique, les médias et la vie quotidienne depuis le déclenchement de l’Intifada en septembre 2000.

Ce qu’il faut savoir. L’antisémitisme constitue le ressort fondamental du complotisme et de l’intégrisme mais aussi du nationalisme et d’un désir de revanche. Quand certains déplorent la banalisation de l’antisémitisme des banlieues, d’autres dénoncent l’amalgame qui consiste à  voir dans toute critique d’Israël une haine inavouée des Juifs. 

Voir aussi : Racisme, Complotisme.

Citations. « Des jeunes gens antisémites, ça existe donc, cela ? Il y a donc des cerveaux neufs, des âmes neuves, que cet imbécile poison a déjà déséquilibrés ? Quelle tristesse, quelle inquiétude, pour le vingtième siècle qui va s’ouvrir ! », Emile Zola, Lettre à la jeunesse – « Voter pour ce mec en Haute-Normandie me poserait un problème, il a une tronche pas catholique »,  Georges Frêche au sujet de Laurent Fabius.

A lire : Le nouvel antisémitisme en France, ouvrage collectif, préface de Elisabeth de Fontenay, 2018