Hésitation

Franck Gintrand

Publié le :

  • 17 juillet 2015

L’homme de pouvoir a le droit de se décider brutalement et de changer d’avis aussi rapidement. Ce dont il ne se prive jamais. Mais il ne saurait tergiverser sans déchoir et décevoir.

Voir aussi : Meurtre

« L’irrésolution de Monsieur était d’une espèce toute particulière. Elle l’empêchait d’agir quand il était le plus nécessaire d’agir et elle le faisait quelque fois agir quand il était le plus nécessaire de ne pas agir. » – Mémoire, Cardinal de Retz – « C’est l’entêtement dans l’indécision. », Emile Ollivier, premier ministre en 1870, au sujet de Napoléon III – « L’action politique, à certaines heures, est comme le scalpel du chirurgien, elle ne laisse pas de place à l’incertitude. », François Mitterrand, Ma part de vérité – « Nous, nous n’avons pas le droit de vaticiner. », Nicolas Sarkozy cité par Bruno Le Maire, Jours de Pouvoir

Revenir à la rubrique :