Franck Gintrand

Publié le :

  • 11 juillet 2015

A l’inverse du désistement qui n’intervient qu’après la bataille, le ralliement s’achète et se paye au prix fort.

Voir aussi : Désistement

«Ralliement à personne. À personne. Le vainqueur aura le soutien de chacun des candidats à la primaire, je n’ai aucun doute là-dessus. De ralliement, il n’en est pas question», Bruno Le Maire, Grand Rendez-vous Europe 1-ITélé-Les Echos – «S’il est candidat et qu’il a besoin de mon parrainage, il l’aura, et si je suis mis dehors du Parti socialiste, je serai mis dehors du Parti socialiste, mais moi aussi j’assume mes choix», M. Masseret, sénateur PS de Moselle, loractu.fr, 20 septembre 2016

Revenir à la rubrique :