Franck Gintrand

Publié le :

  • 29 juin 2015

Même si de nombreux facteurs de vote ont perdu de leur intérêt et de leur pertinence ((la catégorie sociale et le sexe notamment),  certaines explications restent tout à fait valides : les fonctionnaires votent en majorité à gauche et les retraités à droite, les majorités en place font généralement de mauvais scores aux élections intermédiaires, les catégories populaires et les jeunes s’abstiennent plus que les autres, certains sujets de préoccupation prioritaires pendant un mandat ne jouent qu’un rôle secondaire au moment de l’élection, etc. Autant le savoir avant de mener campagne.

Voir aussi : Vote

Revenir à la rubrique :