Organisation internationale

Franck Gintrand

Publié le :

  • 27 juin 2015

Chambres de modération des rapports de force. La confidentialité des discussions et la pratique de la langue de bois en garantissent le bon fonctionnement. Un challenge d’autant plus difficile que la transparence généralisée a vite fait de mettre sur la scène publique les sujets les plus délicats.

Voir aussi : Diplomatie, Langue de bois

Revenir à la rubrique :