Saturation (Stratégie de)

Franck Gintrand

Publié le :

  • 11 juin 2015

Idéale pour noyer un événement gênant sous une masse d’informations, une stratégie de saturation appliquée à trop forte dose finit par saturer la cible elle-même. 

Voir aussi : Voir aussi : Dramatisation (stratégie de), Canibalisation (stratégie de), Victimisation (stratégie de), Saturation (stratégie de), Polarisation (stratégie de), Neutralisation (stratégie de), Marginalisation (stratégie de), Décrédibilisation (stratégie de), Hystérisation (stratégie d’), Faux nez (stratégie du), Diversion (stratégie de), Dilution (stratégie de), Diabolisation(stratégie de), Omniprésence (stratégie d’), Edredon (stratégie de l’), Triangulation (stratégie de)

Voir aussi : Secret, Spin doctor

« Il y a ce qui s’use si l’on s’en sert et ce qui s’use si l’on ne s’en sert pas. Et la parole présidentielle ? Doit-elle être rare et ponctuée de longs silences, telle que l’a mise en scène Jacques Pilhan avec François Mitterrand, ou bien au contraire fréquente et protéiforme, comme on la connaît aujourd’hui avec Nicolas Sarkozy ? (…) Le conseiller pour la communication du président de la République, Franck Louvrier, est bien entendu un chaud partisan de la deuxième option. Et le carton réalisé par Nicolas Sarkozy l’autre lundi sur TF1 (8,8 millions de téléspectateurs pour l’interview dans le JT puis 8,6 millions pour l’émission avec un panel de Français) le conforte dans ses choix. », Les leçons de Franck Louvrier, Olivier Mongeau, Stratégies, 4 février 2010

Revenir à la rubrique :