Franck Gintrand

Publié le :

  • 11 juin 2015

Tout adversaire étant une façon de se positionner, on le choisira d’autant plus fort qu’on est faible et d’autant plus faible qu’on est fort.

Voir aussi : Concurrent

« J’ai toujours respecté les hommes qui se battaient pour d’autres idées que les miennes.”, Jacques Chirac / Le Figaro – 17 Mars 1978 – « Un adversaire politique n’est pas un ennemi ; c’est un partenaire du débat démocratique. » – Ségolène Royal

Revenir à la rubrique :