Franck Gintrand

Publié le :

  • 10 juin 2015

Tentation permanente de tous les aspirants au pouvoir, l’orgueil constitue – et de loin – le facteur numéro 1 de l’isolement et de l’échec.

Voir aussi : Humiliation, Vanité, Intelligence rationnelle 

« La nature a mis dans le coeur de tous les hommes un amour-propre, un orgueil, une fierté qui sont, de toutes dispositions, les plus pénibles à vaincre. » – Essai sur l’art de ramper à l’usage des courtisans, d’Olbach; «  »Alain Juppé ne se rend pas compte apparemment de ce qui fait la différence entre nos deux interventions. La sienne a surtout vanté sa sa propre action depuis qu’il est maire de Bordeaux, action remarquable et qui témoigne de son dynamisme, mais sans beaucoup évoquer les mérites de son prédécesseur. », Jean-Louis Debré, Ce que je ne pouvais pas dire

Revenir à la rubrique :