Narcissisme

Franck Gintrand

Publié le :

  • 10 juin 2015

Dans son acception clinique, le narcissisme ne saurait être mis au même niveau que l’égotisme, l’estime de soi et la confiance en soi. C’est une perte de réalité dont les effets sont généralement désastreux. Usage personnel des facilités offerte par le pouvoir et sentiment d’impunité en sont les symptômes les plus courants.

Voir aussi : Ego

« L’individu histrionique se caractérise, d’après le DSM-IV, par les traits suivants : – mal à l’aise dans les situations où il n’est pas au centre de l’attention d’autrui (…) – expression émotionnelle superficielle et rapidement changeante (…) – dramatisation, théâtralisme et exagération de l’expression émotionnelle, sugestibilité (…) » – Ces fous qui nous gouvernent, Pascal de Sutter

Revenir à la rubrique :