Endurance physique

Franck Gintrand

Publié le :

  • 4 juin 2015

Ce qui est essentiel. Dans la réalité, et contrairement à ce qu’on pourrait penser, le stress et les maladies cardio-vasculaires touchent moins les hommes de pouvoir que leurs collaborateurs. Cela dit, l’exercice de responsabilités publiques implique une attention et une maîtrise de tous les instants. Peu de sommeil, des réunions à la chaîne, des sollicitations de tous les instants… Pour résister à la pression, les politiques accordent plus d’attention à leur forme physique que par le passé en s’inspirant des méthodes suivies par les grands sportifs.

Voir aussi

Revenir à la rubrique :