Franck Gintrand

Publié le :

  • 4 juin 2015

Sémantique d’essence centriste consistant à vouloir le beurre et l’argent du beurre en conjuguant deux notions dont on aura préalablement – et souvent artificiellement – radicalisé l’opposition.

Voir aussi : Mots

« L’oxymore est un procédé littéraire qui consiste à rapprocher deux mots que tout éloigne. L’expression « développement durable » en est un bel exemple en économie. Prétendre, comme le font les économistes, que la croissance ne compromet pas l’avenir des générations futures est la dernière tartufferie d’un système à bout de souffle, avant le désastre final. », Hervé Vouillot, Alternatives Economiques n° 281, La politique de l’oxymore. Comment ceux qui nous gouvernent nous masquent la réalité du monde par Bertrand Méheust, juin 2009

Revenir à la rubrique :