Franck Gintrand

Publié le :

  • 2 juin 2015

Définition : expression utilisée pour désigner un ensemble d’idées critiquées pour leur conformisme; leur domination dans les médias et dans les plus hautes instances de l’Etat.

Ce qu’il faut savoir. La pensée unique serait le reflet d’une « gestion responsable » sans réelle alternative. En somme, une pensée apolitique, sans débat et sans ambition.

Voir aussi : Idéologie, Politiquement correcte.

Citations.  » La technique était bien rodée. Ramener le passé au présent. Dire le vrai, mais le dire mal. Partir d’éléments réels, vérifiables, incontestablement douloureux, puis laisser le verbe dériver vers l’amalgame, la vérité partielle, pour finir par s’arrimer au refus forcené d’endosser la plus petite responsabilité. Choisir les mots. Les répéter. Les marteler. En imprimer la résonance dans les esprits de ceux que la faim faisaient tituber. En faire la pensée unique de miséreux qui ne réfléchiraient pas, lorsqu’on leur tendrait une hache ou une machette. Se servir du peuple comme outil de sa propre destruction. », Léonora Miano, Les Aubes écarlates – « Afficher comme seul credo, son mépris pour la « pensée unique » — vocable péjoratif par excellence — constitue un alibi commode pour éviter le débat d’idées. », Jean-Paul Fitoussi, Capitalisme, socialisme et démocratie. Réponse à Thierry Pouch et invitation au débat, Revue de l’OFCE, 61, avril 1997

Revenir à la rubrique :