Médiatisation

Franck Gintrand

Publié le :

  • 2 juin 2015

La rareté, censée créer le désir, n’est plus de mise. L’omniprésence, supposée démontrer l’implication, non plus. Reste à trouver le juste équilibre.

Voir aussi : intervention médiatique

« En jouant, avec les médias, la carte de la transparence, Hollande n’a fait que souligner la sienne. Quoi qu’il fasse, quoi qu’il dise, François Hollande « n’imprime pas », comme un fantôme dont ne ne pourrait fixer l’image. Le président inaudible est aussi l’homme invisible. », Un président ne devrait pas dire ça

Revenir à la rubrique :