Télévision, Radio

Franck Gintrand

Publié le :

  • 2 juin 2015

A la télévision, l’image n’est pas complémentaire du message : elle est le message. On veillera donc à être bien habillé, bien coiffé et bien rasé, sourire et mettre la gestuelle en concordance avec le verbe. A la radio, on donnera du relief à sa voix et on ne développera qu’un message par question.

Voir aussi : 

« A la télévision il a ce que l’on dit et surtout ce que l’on montre.  Impossible de tricher. Lorsque le signifié vient contredire le signifiant, le téléspectateur ne retient qu’une seule chose : le double langage. », Jacques Pilhan cité par François Bazin, Le sorcier de l’Elysée

Revenir à la rubrique :