Franck Gintrand

Publié le :

  • 2 juin 2015

Histoire : le calembour était très en vogue sous les troisième et quatrième république.

Ce qui est essentiel. Le jeu de mot en dit aujourd’hui plus sur l’âge de son auteur qu’il ne ridiculise celui qui en est la cible.

Voir aussi : Cruauté, Formule (assassine)

Surnoms donnés par Clemenceau au maréchal Joffre : « le sommeil d’Austerlitz » et à Edouard Henriot : « le discrédit lyonnais ». Surnom donné par Léon Daudet à Georges Clemenceau : « Perd la victoire ». Surnom donné par Jean Galtier-Boissonière à un ministre de Pétain : « gestapette ». De Gaulle au sujet de l’affaire Markovic qui éclabousse Gorges Pompidou : « En somme, c’est le Borgia gentilhomme! ». Michel Charasse au sujet du mariage homosexuel célébré par l’écologiste Noël Mamère : « Ca pourrait être un film. J’ai même le titre : Mamère Noël est une ordure. » Surnom donné par ses amis écologistes à Eva Joly, candidate écologiste aux présidentielles : « Eva dans la mur ». L’entourage de Laurent Fabius au sujet de François Hollande : « Guimauve le Conquérant ». 

Revenir à la rubrique :