Vote (critique du)

Franck Gintrand

Publié le :

  • 1 juin 2015

Ce qu’il faut savoir. Il existe deux raisons radicalement opposées de rejeter le vote. La première, élitiste, consiste à considérer que le vote repose sur le principe absurde d’un homme égale une voix. La seconde, d’inspiration marxiste, est de refuser que la majorité ait par principe raison et que la légalité puisse l’emporter sur l’injustice.

Voir aussi : Abstention, Extrême gauche, Minorité, Vote protestataire,

Citation. « En votant demain, nous allons, une fois de plus, substituer le pouvoir légal au pouvoir légitime. Le premier, précis, d’une clarté en apparence parfaite, atomise les votants au nom du suffrage universel. L’autre est encore embryonnaire, diffus, obscur à lui-même : il ne fait qu’un, pour l’instant, avec le vaste mouvement antihiérarchique et libertaire qu’on rencontre partout mais qui n’est point encore organisé. », Jean-Paul Sartre, Élections, piège à cons

Revenir à la rubrique :