Franck Gintrand

Publié le :

  • 1 juin 2015

Concept propre au sport et à la politique, la victoire n’est pas toujours une fin en soi. En tout cas, pas immédiatement. Une candidature sans espoir de succès peut être motivée par la volonté de prendre date pour une échéance future ou d’empêcher l’émergence d’un concurrent potentiel au sein de son propre camp.

Voir aussi : Défaite

« L’arrivée au pouvoir n’apporte ni sérénité, ni repos. », Pascal de Sutter, Ces fous qui nous gouvernent – « Le plus grand péril se trouve au moment de la victoire. », Napoléon

Revenir à la rubrique :