Proportionnel (scrutin)

Franck Gintrand

Publié le :

  • 1 juin 2015

Les arguments en faveur de la proportionnelle (meilleure représentativité de l’électorat et intégration des partis contestataires dans le débat démocratique) ne semblent pas venir à bout des préventions à l’égard de ce type de scrutin : l’instabilité et le rôle dévolu aux partis pour construire des majorités après l’élection pour ne parler des arguments les plus couramment avancés.

Voir aussi : Minorité, Majoritaire (scrutin)

Revenir à la rubrique :