Franck Gintrand

Publié le :

  • 1 juin 2015

Bien que son contenu soit parfois (souvent ?) démonétisé, le fichier des militants et des sympathisants est gardé aussi jalousement que le coffre d’une banque.

Revenir à la rubrique :