Absence

Franck Gintrand

Publié le :

  • 31 mai 2015

Les absents n’ont pas nécessairement torts mais, une chose est sûre, ils sont toujours soupçonnés par l’homme de pouvoir de ne pas faire grand chose. Quant à l’homme de pouvoir s’il s’absente, c’est pour prendre ses distances ou éviter de prendre parti.

Voir aussi : Présence

« Sur les défections plus intentionnelles, uniquement motivées par son statut de candidat putatif à la présidentielle, Macron se fait mordant : «Les responsables français qui n’ont pas voulu venir, c’est qu’ils n’avaient pas grand-chose à dire. Ou alors ils ont subi des pressions, ils ont accepté de se soumettre aux pressions… » », Nathalie Raulin, A Lyon, Macron compte les absents, 24 septembre 2016

 

Revenir à la rubrique :