Numéro 2

Franck Gintrand

Publié le :

  • 31 mai 2015

Le pouvoir ne se partageant pas, le statut de dauphin relève d’une évidente erreur stratégique ou d’un signe manifeste de naïveté… A moins qu’il n’y ait officiellement deux numéros 1 en puissance. 

Voir aussi :

« Un Prince qui en élève un autre , se ruine lui-même. » – Machiavel; “En politique on n’est le père de personne… On a quelques amis, parfois deux ou trois disciples, mais des enfants jamais.”, François Mitterrand

Revenir à la rubrique :