Franck Gintrand

Publié le :

  • 31 mai 2015

Ce qu’il faut savoir. La mémoire collective n’a pas plus d’intérêt pour nos sociétés utra médiatisées que la culture générale. Une évidence qui ne saurait dispenser d’invoquer et de célébrer le « devoir de mémoire » à l’occasion de chaque cérémonie commémorative.

Voir aussi : Histoire

Revenir à la rubrique :