Franck Gintrand

Publié le :

  • 31 mai 2015

La mémoire collective n’a pas plus d’intérêt pour nos sociétés utra médiatisées que la culture générale. Une évidence qui ne saurait dispenser d’invoquer et de célébrer le « devoir de mémoire » à l’occasion de chaque cérémonie commémorative.

 

Revenir à la rubrique :