Franck Gintrand

Publié le :

  • 31 mai 2015

En politique, on enterre beaucoup plus de réformes que d’hommes (ou de femmes). Certains enterrements sont de « première classe ». D’autres, au contraire, se font à la sauvette et en rase campagne.

Revenir à la rubrique :