Déplacement

Franck Gintrand

Publié le :

  • 31 mai 2015

Quand le pouvoir se veut proche et en mouvement, il se déplace. Un exercice toujours risqué qui suppose une préparation méticuleuse et quelques annonces plus ou moins concrètes.

Voir aussi : Terrain

« D’un pas rapide, cela fait partie des codes de déplacements, il faut marcher vite comm s’il y a  une urgence à traiter, tout notre petit monde se dirige vers les voitures du cortège stationnées devant la gare (…) Démarrage en trombe et toutes sirènes hurlantes. Deux motards ouvrent le cortège à coups de sifflets et de grands moulinets de bras. Deux autres le ferment. Je reconnais qu’il y a quelque chose de grisant dans cette dégelée de protocole mais, dans le genre proche du peuple, on peut faire mieux. », Stéphanie von Euw, Dans les entrailles du pouvoir

 

Revenir à la rubrique :