Opinion publique

Franck Gintrand

Publié le :

  • 30 mai 2015

Les élites lui reprochent son court-termisme et son irrationalité, ses sautes d’humeur, sa versatilité et sa propension à être facilement manipulée. Il n’en demeure pas moins que la généralité du concept d’opinion publique occulte des oppositions idéologiques, sociologiques et générationnelles souvent radicales.

Voir aussi : Sondages, Médias, Majorité, Minorités, Minorités actives

« Pour presque tous les journalistes, l’opinion publique est sacro-sainte ! Il faut caresser ses instincts les moins nobles, parfois les plus bas, et surtout, ne pas la heurter pour ne pas l’avoir contre soi. En cela, la majorité des journalistes ressemble à la majorité des politiciens. », Charles de Gaulle – « Cette opinion que (Jacques Pilhan) dit être « femelle » et « volage », « il faut la séduire mais aussi la tenir. » », François Bazin, Le sorcier de l’Elysée – « Si les pays démocratiques sont, dans une large mesure, à l’abri des caprices et des dérives des dirigeants, c’est en partie grâce à la pression de l’opinion publique (…) Tout se passe comme si les médias jouaient le rôle de « parents modérateurs » » – Ces fous qui nous gouvernent, Pascal de Sutter

Revenir à la rubrique :