Franck Gintrand

Publié le :

  • 30 mai 2015

Alors que les minorités actives font feu de tout bois face aux élus, les réveils électoraux des majorités silencieuses sont souvent douloureux pour les majorités sortantes.

Voir aussi : Sondages

Revenir à la rubrique :