Activité professionnelle

Franck Gintrand

Publié le :

  • 30 mai 2015

L’activité professionnelle s’accommode mal d’un engagement politique. Trois solutions permettent au moins en partie de concilier l’inconciliable : avoir déjà réussi, tirer un trait sur sa carrière ou devenir un professionnel de la politique.

Voir aussi : Carrière

« Mais qui nous allons avoir à l’Assemblée ? Il n’y aura plus d’agriculteurs, plus de médecins, de chirurgiens, d’avocats, de plombiers zingueurs, de maçons. Il y aura des apparatchiks et des fonctionnaires ! » – Christian Jacob sur Europe 1, à propos de l’idée d’interdire aux députés d’exercer une activité professionnelle pendant leur mandat. 

Revenir à la rubrique :