Franck Gintrand

Publié le :

  • 30 mai 2015

Définition : Mouvement culturel nourri par l’influence de divers mouvements (tels que le féminisme, le tiers-mondisme, le pacifisme, la non-violence, le libertarisme, l’autogestion, etc.), l’écologie devient politique lorsqu’elle appelle à une profonde transformation du modèle économique et social actuel ainsi qu’à une remise à plat des relations entre l’homme et son environnement.

Ce qu’il faut savoir. Ecartelés entre culture contestataire et culture gestionnaire, les écologistes sont aux socialistes ce que la lutte contre la pollution est à la politique de ré-industrailisation : la composante d’un fragile équilibre autant qu’une source inépuisable de contrariété.

Voir aussi : Politique environnementale.

Citations. « Faibles en troupes, riches de chefs de moyenne grandeur occupés à se déchirer, doté de statuts absurdes et paralysants, miné par des comportements moins démocratiques qu’anarchiques, aussi influencé par le gauchisme que tenté par le centrisme, ce mouvement a donné en permanence à l’opinion le spectacle de ses divisions et de son impuissance. », Lionel Jospin, L’impasse – « Ecoute Nathalie, tu nous emmerdes avec ton ours ! Moi je connais par coeur les Pyrnées, quand je me promène, j’ai pas envie de tomber face à un ours, hein ? », Nicolas Sarkozy à NKM, cité par Bruno Le Maire, Jours de pouvoir – « L’écologie tu trombineras, avant de t’essuyer dans les rideaux du bien commun », House of cards.